Louer le Seigneur

Nous oublions souvent que nous sommes créés pour louer Dieu et le servir, et non pas pour mettre Dieu à notre service.

Prier n’est pas un loisir pieux, une méditation en quête de mieux-être, ou une occupation facultative pour temps de vacances. La prière ne recherche en premier lieu ni le secours ni l’apaisement. Prier relève d’abord de la vertu cardinale de justice. La justice consiste à rendre à chacun ce qui lui est dû. Or, tout est dû à Dieu: qu’avons-nous que nous n’ayons reçu de lui ? (Cf. 1Co 4, 7).  

« Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ? J’élèverai la coupe du Salut, j’invoquerai le nom du Seigneur » (Ps 115, 12-13). On participe à l’eucharistie par gratitude, parce qu’il serait suprêmement injuste d’ignorer ce que l’on doit au Seigneur. Mais avant même de rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits, il faut le remercier de ce qu’il est. Telle est la prière de louange. On ne s’intéresse pas en premier lieu à ce que Dieu a fait ou va faire pour nous, mais à ce qu’il est en lui-même: infiniment glorieux. La louange est le fruit d’un amour désintéressé. Cet amour qui peut dire à autrui : « Je t’aime non pour ce que tu me procures mais pour ce que tu es. Je te remercie d’exister ».

Invoquer l'Esprit-Saint et célébrer une messe en son honneur

L'Esprit-Saint nous aide à descendre dans notre cœur pour le tourner vers notre vis-à-vis, Dieu ; « Car c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être » (Ac 17, 28). Il nous maintient dans l’existence par son souffle, (ruah en hébreu, pneuma en grec, spiritus en latin). Bien respirer, c’est accueillir le souffle de l’Esprit qui unifie l'être dans ses trois grandes dimensions : corps, âme, esprit.

Il faut invoquer l'Esprit saint, car il n'est personne qui n'ait grand besoin de son aide et de son secours. Tout dépourvus que nous sommes de sagesse et de force, accablés par les épreuves, portés au mal, nous devons tous chercher un refuge auprès de celui qui est la source éternelle de la lumière, de la force, de la consolation, de la sainteté.

Sainte Marie de Jésus Crucifié, qui, au XIXe siècle, vécut six années de savie au carmel de Pau avant de rejoindre sa palestine natale, avait entendu une voix lui dire: “Le monde et les communautés religieuses [...] négligent la  véritable dévotion au Paraclet. C’est pour cela qu’il y a l’erreur, la désunion et qu’il n’y a pas la paix et la lumière [...]”. Elle demandait que les prêtres célébrassent chaque mois une messe votive du Saint-Esprit. 

Quand? Où?

Un jeudi par mois en l'église Notre-Dame du bout du pont (Rue du général Dauture à Pau - Rive gauche). Rendez-vous à 19h15 pour la louange qui sera suivie, à 20h00, de la messe en l'honneur de l'Esprit-Saint. 

Les dates précises sont les suivantes:

22 octobre 2020, 19 novembre 2020, 7 décembre 2020, 21 janvier 2021, 18 février 2021, 18 mars 2021, 22 avril 2021 et 20 mai 2021.

Venez nombreux !

À NOTRE SUJET...

La Paroisse Notre-Dame de l'Espérance est une paroisse catholique du diocèse de Bayonne. Elle se situe sur le territoire de Jurançon et de la rive gauche de Pau (quartier "XIV Juillet")

COORDONNÉES

24, Rue du Colonel Gloxin

64000 Pau

 05 59 06 24 22

Faites-vous connaître - Nous vous enverrons des informations concernant la paroisse

© 2020 - Paroisse Notre-Dame de l'Espérance